03
Nov
2015

La tentative de suicide du Docteur Bonnemaison

La tentative de suicide du Docteur Nicolas Bonnemaison est un drame. Le médecin venait d’être condamné à deux ans de prison avec sursis pour un seul des sept cas qui lui valaient d’être poursuivi en appel devant la cour d’assises d’Angers. Un cas incompréhensible car il s’agissait d’une femme de plus de 85 ans, dans le coma après un AVC; l’équipe des urgences avait considéré que c’était fini et avait stoppé toutes les thérapies, puis l’avait transférée dans l’unité de court séjour du Dr Bonnemaison pour son agonie. Ainsi le seul cas sur lequel la justice l’a condamné ne tenait pas la route. N’importe quel médecin dans n’importe service d’urgence aurait réalisé la même pratique pour accompagner l’agonie de cette patiente. Le docteur Bonnemaison est un médecin passionné et courageux. Il a pallié à l’hypocrisie de la société et au manque de courage des parlementaires. D’ailleurs ses collègues du centre hospitalier de Bayonne ne s’y sont pas trompés en déplorant publiquement qu’il ait été « jeté en pâture à la vindicte publique » et notamment « victime d’une organisation hospitalière défaillante, d’une loi hypocrite » sur la fin de vie et d’un « acharnement » judiciaire.
J’espère que l’état de santé du Docteur Bonnemaison s’améliorera. A son épouse, à ses proches, je tiens à témoigner mon soutien et ma solidarité.

Ecrit par Roger Madec dans : Non classé |

Pas de commentaire »

Flux RSS des commentaires pour cet article. URL de TrackBack

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | Glen CHAVIN-COLLIN | Traduction WordPress tuto